accueil  Accueil / Actualités / Gazole non routier : pas une, pas deux, mais trois cuves !

Gazole non routier

Pas une, pas deux, mais trois cuves !

Publié le jeudi 27 janvier 2011 - 18h25

    • agrandirla taille du texte
    • reduire la taille du texte
    • imprimer



La tradition des étrennes se perd, paraît-il. Mais cette année, le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie n'a pas oublié les agriculteurs. Ainsi, le 31 décembre 2010, est paru l'arrêté que l'on n'attendait plus sur l'utilisation du gazole non routier (GNR).

 

Pour mémoire, le BCMA (Bureau de coordination du machinisme agricole) demandait un délai d'une dizaine de mois pour vider les cuves de fioul et démarrer ensuite avec du gazole de qualité « hiver » entre octobre et novembre.

 

Dans l'euphorie de la Saint-Sylvestre, la première lecture de l'arrêté flairait bon la victoire, avec l'annonce d'une dérogation jusqu'au 1er novembre 2011 pour les tracteurs agricoles. Comme c'est souvent le cas après les réjouissances, la gueule de bois était au rendez-vous dès le lendemain.

 

L'étude détaillée des annexes montre en effet que le ministère a fait la distinction entre les tracteurs et les autres automoteurs agricoles. « Ils ont probablement oublié que les agriculteurs n'utilisaient pas que des tracteurs », ironise un conseiller en machinisme.

 

Ces automoteurs ne bénéficient pas de la même dérogation et devront donc carburer au gazole dès le 1er mai 2011. Entrent aussi dans cette catégorie les engins déplaçables comme les groupes électrogènes.

 

Mais le mal de tête ne s'arrête pas là. Ainsi, en raison de la présence d'ester dans sa composition, le GNR n'a pas la même stabilité au froid que le fioul. Il est donc nécessaire de lui ajouter un additif pendant la période hivernale. C'est le fameux GNR « hiver ».

 

En mai, au démarrage officiel de la carburation au gazole, les pétroliers distribueront du GNR « été ». Un carburant qui ne conviendra pas aux tracteurs en novembre.

 

Les plus scrupuleux pourront démarrer une collection de cuve : une pour le fioul, une pour le GNR « été » et une troisième pour le GNR « hiver ».

 

Les plus pragmatiques suivront les conseils dispensés à mots couverts par certains conseillers : terminer tranquillement de vider sa cuve de fioul puis démarrer au GNR « hiver ». A ceux-là, les pétroliers rappellent à l'envie qu'ils seront dans l'illégalité.

 

Quant aux petits malins qui comptaient attendre le dernier moment pour remplir leur cuve de fioul, ils pourraient bien se retrouver le bec dans l'eau : les pétroliers vont arrêter la production de fioul Premium pour favoriser celle du GNR.

 

 

A télécharger :

 

C. L.G.


Les commentaires de nos abonnés (4)
Connectez-vous pour réagir

Titre

dimanche 13 février 2011 - 20h13

pourquoi LE SYNDICAT ne reagit pas?regardez qui est le president du gros groupe francais qui fabrique du diester!
commentaires agriculteurs

gatine79
Voir son profil

c 'est une arnaque

vendredi 28 janvier 2011 - 21h31

L'état et les pétroliers vont encore s'engraisser sur le dos de l'agriculture .On nous annonce une baisse de la consommation et de la pollution!!!!! A voir!!!!!
commentaires agriculteurs

massieu
Voir son profil

SYNDICATS ABSENTS !!

vendredi 28 janvier 2011 - 21h10

De nouveaux problèmes arrivent avec le gazoil, mais les syndicats ne semblent pas avoir compris l'ampleur des emmerdements qui vont nous tomber dessus : personne n'évoque le sujet ! Au fait, ça sert a quoi une cotisation syndicale !!!
commentaires agriculteurs

JIPELAB
Voir son profil

C ' EST LA DICTATURE

vendredi 28 janvier 2011 - 09h00

Une nouvelle fois c'est le monde agricole qui va trinquer. On nous impose un nouveau gazoil, ou plusieurs gazoils ( hiver, printemps, été, et automne ) et qui d'une saison à l'autre ne fonctionnent plus et à quel prix? Nous remercions le gouvernement et les pétroliers de nous simplifier la tâche ( nettoyage des cuves, filtres des tracteurs bouchés, installations de mélangeur dans les cuves et réservoirs, une cuve par gazoil, tracteur en panne, j'y ai mis quel gazoil ? vider le réservoir ). Moi j'ai juste le bac, mais n'aurait-il pas été plus simple de fabriquer un gazoil utilisable toute l'année ? Et avant de nous imposer ces gazoils , en avez-vous discuter avec le monde agricole ? REPONSE ..... NON, COMME D'HABITUDE. Et dire que nous sommes en démocratie.
commentaires agriculteurs

Christophe-Coulx
Voir son profil

Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La France Agricole.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La France Agricole, cliquez sur le lien ci-dessous :

Dernières Actualités
A lire également

Article de dossier

Huile végétale pure

...

Article de dossier

Biogaz

...
Archives agricoles


SERVICES EXPERTS

>Première inscription

Je suis déjà inscrit :
Mon identifiant :
Mon mot de passe :  
| Aide |
puce Identifiants oubliés ?
puce Toutes les offres d'abonnement
> Feuilletez un ancien numéro

SONDAGE

Santé animale : avez-vous enregistré des cas d'antibiorésistance dans votre élevage ?

> Tous les Sondages
Les sujets
LES PLUS LUS

Archives de
La France Agricole

Recherchez

dans les archives de la France Agricole et

Feuilletez

les numéros depuis 2004

Suivez La France Agricole :
la France Agricole sur Facebook La France Agricole sur twitter La France Agricole sur Google +

Nos offres d'abonnement
simples ou couplées,
à nos publications
hebdomadaires
et mensuelles

> Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK